Sport

OBJECTIF SPARTAN RACE: J-50

19 août 2016
préparation à la spartan race

L’échéance se rapproche, doucement mais sûrement ! L’inscription est faite, l’hébergement trouvé, tout est fin prêt pour ma seconde Spartan Race. Tout, sauf moi! Je dois l’avouer, je n’ai pas pu respecter le programme que je m’étais fixé. Avec Julien, qui prendra le départ avec moi, on est beaucoup parti en vadrouille et du coup, impossible de s’entraîner le weekend. Même si on est souvent allé sur la piste pour travailler notre pointe de vitesse et les changements d’allure, et qu’on a fait quelques séances en salle de type Crossfit, on a fait très peu de sorties longues. Seulement 3 ou 4 footings de plus de 10km sur ces 50 derniers jours, c’est très peu. D’autant que c’est bien sur la 20km que l’on s’est inscrits! On n’a jamais couru sur une aussi longue distance (sans compter les obstacles!), alors il va falloir se préparer mieux que ça si on veut prendre plaisir tout au long de cette Spartan Race.

Malgré les vacances qui arrivent et qui vont chambouler toute mon organisation, il y a quand même quelques règles auxquelles il faudra que je me plie si je veux atteindre mon objectif : – de 4h.

entrainement à la spartan race

|  Effectuer au moins 3 séances par semaine

Consistency is key! Rien ne sert de s’entraîner tous les jours pendant une semaine pour ne rien faire la semaine suivante. Le corps a besoin d’une certaine régularité pour assimiler le travail accompli. Et puis il est indispensable de lui laisser un temps de récupération. Pour moi, un jour de récup par semaine au minimum est essentiel.

 

|  Varier les types de séances

Les courses à obstacles sont des épreuves très particulières dans le sens où elles font appel à de multiples ressources : de l’endurance, car il s’agit tout de même d’une course de 20km, de la force/de l’équilibre/de la précision selon les obstacles, et une bonne capacité de relance pour garder le rythme entre les obstacles. C’est donc autant de secteurs qu’il faudra travailler pendant sa préparation pour être au top le Jour J.

 

|  Allonger la durée des entraînements

Il est une chose de se préparer pour une Spartan Race SUPER (13km), il en est une autre de s’entraîner pour la Spartan Race BEAST (20km). La durée de l’effort va quasiment doubler, il est donc indispensable de s’y préparer en programmant des entraînements plus longs tout en gardant une intensité élevée. Ayant un objectif situé autour des 4h, il va falloir que j’effectue plusieurs séances d’une durée minimale d’1h pour pouvoir tenir le choc le jour de la course.

 

|  Sortir de sa zone de confort

Pour progresser rapidement, la régularité ne suffira pas, il faudra tout donner ! On a tous des types de séances qui nous conviennent particulièrement et pour lesquelles on ne fourni qu’un effort modéré. Il ne faut pas les bannir, mais il faut aussi savoir sortir des sentiers battus et  aller puiser plus loin dans ses propres ressources. En d’autres termes, se dépasser!

 

|  Se préparer mentalement

Sur une Spartan Race comme sur beaucoup de courses, le mental compte autant que le physique. Pour être prêt le Jour J, il est nécessaire de se conditionner pendant toute la phase préparatoire à ne jamais rien lâcher. Chaque séance est une répétition, et c’est pour cela qu’il faut toujours s’interdire d’abandonner (sauf blessure évidemment!). Quitte à ralentir le rythme si toutes les ressources physiques sont épuisés, il faut toujours aller jusqu’au bout pour se façonner un mental d’acier!

 

|  Prêter attention à son alimentation

Avoir une alimentation saine et adaptée à son activité physique est un élément indispensable à la performance. La qualité des repas doit évidemment être prise en considération afin d’éviter toute baisse d’énergie. Il et également important de s’assurer que la quantité est elle aussi suffisante car les carences sont des ennemis de la performance!

 

|  Ne pas culpabiliser

Louper une séance, voir les chronos remonter, craquer sur une bonne part de gâteau.. Il y aurait 1000 raisons chaque semaine de culpabiliser. Mais il faut bien se dire qu’être parfait tout le temps est impossible! Et garder une certaine dose de confiance en soi est indispensable pour réaliser ses objectifs. Se faire plaisir, c’est la motivation numéro 1, alors autant le garder à l’esprit.

Et vous, quels sont prochains objectifs? 

logo thewildpanda

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Chronique Bordelaise 19 août 2016 at 17:31

    Hello ma belle,
    étant une grande fan de Crossfit, je rêve de préparer une Spartan Race mais je n’ai aucune idée du niveau pour y parvenir !
    En tout cas, ton article est super et très éclairant !
    Je t’embrasse et je te souhaite une bonne continuation.
    Axelle de Chronique Bordelaise

    • Reply Cyrielle 20 août 2016 at 05:32

      Il faut juste se lancer, il y a vraiment tous les niveaux aux Spartan! Mais je ferais sûrement un article plus précis là dessus à la rentrée 😉

    Leave a Reply